logo_latrinitesurmer
Tourisme Port JeBouge@LaTrin'
Recherche Contact

Interface ville-port et stationnement - Concertation 2019

Groupe Groupe
Un projet de concertation appelé "Interface ville-port - Concertation 2019" a été mené pour répondre à l'enjeu majeur de cohérence de l'interface ville-port à travers les projets d'aménagement. Vous trouverez ci-dessous des pistes d'aménagement proposées par le cabinet en charge de cette étude.

Présentation des projets d'aménagement

Enjeux et Objectifs : un projet commun entre le port et la commune

Dans le cadre du projet de valorisation des aménagements de l’interface ville-port, une étude urbaine a été confiée à une équipe pluridisciplinaire conduite par le cabinet SCE. Elle est composée d’urbanistes, d’architectes, de paysagistes et d’experts en déplacements et stationnement. Cette étude vise à formaliser les principes du réaménagement des espaces publics du port et du bourg : quels usages, quelles liaisons, quelle organisation du stationnement, quelles qualités paysagères ? Celle-ci aboutira à un « plan guide » qui esquissera un schéma d’urbanisme cohérent entre les différents projets, en cours et à venir,  qu’ils soient de la commune ou de  la Compagnie des Ports du Morbihan (CPM). Le « plan guide » présente donc une intention plus que des aménagements figés. Il définit des programmes, des usages et des ambiances pour les différents espaces. L’image qu’il propose permet d’orienter les études ultérieures qui seront nécessaires pour mettre en œuvre les projets et les études techniques et administratives. Il s’agit ainsi d’un document de référence pour « guider » la Commune et la CPM, et non d’un document opposable ni réglementaire. Il évoluera dans le temps pour s’adapter aux évolutions des attentes, des potentiels et des contraintes, mais aussi aux conclusions d’études spécifiques plus approfondies. Cette étude a fait l’objet de réunions de concertation avec les acteurs de la commune.

 Objectif : définir un projet d’ensemble cohérent avec pour objectifs de : 
- Relier l’ensemble des pôles de vie entre les différents lieux d’animations portuaires mais aussi la Mairie, l’église, l’espace multifonctions, la maison de santé, la place du Voulien...
- Décloisonner la façade portuaire et le reste de la commune
- Diffuser l’attractivité de la façade portuaire vers le reste de la commune / rediriger l’intérêt vers l’intérieur de la ville
- Assurer un cadre de vie et un confort urbain optimum par des espaces publics de qualité

La place du Voulien, un pôle de vie et d’animations

Le programme retenu pour l’aménagement de la place du Voulien vise à donner du souffle à cet espace et le transformer en véritable pôle de vie, une place animée et conviviale autour du marché. Elle sera réaménagée pour devenir une vraie centralité en retrait des quais tout en gardant une connexion étroite avec eux. Ainsi, une zone de rencontre en relation avec le port est envisagée pour renforcer le lien entre le bourg et la façade portuaire. L’actuelle halle à poissons viendrait sous la forme d’une halle de commerces de bouche au centre de la place ouverte sur l’espace public qui continuera d’accueillir le marché. Avec un aménagement plus urbain, la place sera propice à la rencontre et à l’animation. Pour cela,  la construction de logements sur la place elle-même telle que prévue dans le PLU est réinterrogée et  abandonnée au profit de la priorité donnée à la centralité. Quelques aménagements sont esquissés :  un emmarchement pour la mise en valeur de la place urbaine, un lien végétal pour la continuité de l’espace naturel et des pins de Mané Roularde, un aménagement simple pour une mise en évidence du patrimoine bâti, une zone de rencontre pour un pôle de vie apaisé en centre-bourg et relié au port. Un parking semi-enterré permettrait de compenser la perte de places de stationnements sur le site et sur les quais. La relation avec la zone humide sera renforcée avec un cheminement dans l’espace naturel ainsi que de la pédagogie autour de la biodiversité du lieu. Les  nouveaux logements sont prévus sur le pourtour de la place et non sur la place actuelle. Cliquez sur l'image ci-dessous.

Une nouvelle capitainerie, un signal dans le paysage urbain et portuaire

Le projet prévoit la construction d’une nouvelle capitainerie et la construction d’un réceptif pour les manifestations nautiques. La halle à poissons sera transférée sur la place du Voulien où elle contribuera à la création d’une véritable centralité. Cet ensemble sera organisé en une esplanade dédiée à l’univers de la mer et à l’accueil des plaisanciers et des événements nautiques avec un belvédère proche de l’eau, un large parvis exposé au sud et des perspectives ouvertes sur les quais et le vieux port. La nouvelle capitainerie sera un signal fort dans le paysage urbain et portuaire de la commune. Sur deux niveaux, la capitainerie accueillera ses activités, principalement au RDC et un étage plus petit, ainsi qu’un belvédère, en toiture terrasse, donnant sur le port. Le réceptif proposerait  un espace ouvert sur le port d’une surface d’environ 400m² modulable pour les grands événements. Le terre-plein de la capitainerie dégagerait ainsi un nouvel espace urbain pour accueillir la vie du port, des événements et de nouveaux usages. A ce stade, le plan guide propose deux variantes pour la réalisation des nouveaux bâtiments (capitainerie et réceptif), soit avec deux bâtiments séparés, soit avec deux bâtiments accolés. Cliquez sur l'image ci-dessous.

Le centre bourg, des espaces publics qui mettent en valeur le patrimoine architectural

 Un des objectifs de ce nouveau projet d’aménagement est de faire revivre le bourg en redonnant aux piétons une partie de la place que l’automobile leur a prise, avec des espaces attractifs, sécurisés, praticables et connectés aux différentes zones de la commune.  Pour cela, un classement est à l’étude pour qualifier et hiérarchiser les différentes typologies de rues et venelles pour une cohérence d’ensemble. Ainsi, à l’intérieur du centre-bourg historique, le principe de zone 20 ou zone de rencontre est mis en place favorisant le piéton qui se retrouve prioritaire. La rue du Mané Rohr serait aménagée en zone 30 avec des trottoirs piétons. La mise en place d’un parcours pittoresque est proposée pour mettre en valeur l’architecture des bâtiments du centre bourg. Les revêtements au sol pourrait seront étudiés pour unifier et identifier les espaces.  Cliquez sur l'image ci-dessous.

Le vieux port, un lieu emblématique de la commune

Le vieux port est un des lieux historiques de La Trinité-sur-Mer, un espace emblématique de la commune qui sera repensé pour une meilleure cohabitation entre les différents usages,  les piétons, les cyclistes, les automobilistes et les terrasses commerciales. Des trottoirs élargis, une réduction de la chaussée, un espace public  sans bordure ni effet de marches, ainsi qu’une éventuelle estacade sont envisagés pour affirmer les spécificités du Vieux port  attrayant et dynamique. Côté Cours des quais sud (de la SNT au vieux port), une voie commune aux piétons et cycles pourrait être créée pour rejoindre le début du chemin côtier. Le nœud routier de la Mairie serait transformé en une place unifiée du bâtiment jusqu’à l’estacade existante. Cliquez sur l'image ci-dessous.

Le cours des quais, un lieu de rencontres, d’activités et de spectacles

Le Cours des quais est un lieu stratégique où se côtoient naturellement plaisanciers, commerçants, visiteurs et résidents. L’enjeu est de taille puisqu’il faut réduire l’impact de la voiture et créer un espace de rencontre pour tous et avec suffisamment de stationnement pour les différents usagers. La promenade des quais sera rythmée par des aménagements, des espaces publics de qualité confortables et conviviaux, le tout dans une ambiance portée vers le large et la mer. La circulation automobile sera concentrée sur  seule voie à double sens le long de la façade urbaine et commerciale. Les continuités piétonnes et cyclistes seront renforcées sur les quais et vers l’intérieur du bourg, notamment la place du Voulien. Concernant le stationnement, quelques pistes sont à l’étude : un parking de 120 places pour les plaisanciers et professionnels avec un accès contrôlé, de larges places longitudinales pour des déposes minute, un parking pour le public avec 120 places de stationnement, une trentaine de places maintenues devant les commerces. L’accent sera mis sur l’organisation des parkings-relais afin de faciliter le stationnement aux entrées de la ville et accueillir le stationnement de plusieurs jours. Cliquez sur l'image ci-dessous.

Des ateliers de concertation

Cette démarche d’étude pour élaborer le plan d’aménagement pour l’interface ville-port a été menée par le cabinet SCE et les Ateliers Up+. Trois réunions de concertation publique ont été organisées à la salle du Voulien avec des acteurs du territoire, réunissant au total plus de 200 personnes. Ces réunions sur invitations étaient également ouvertes à tous ceux qui en ont fait la demande. Ces étapes de travail en groupes ont fait l’objet d’une restitution collective et permis aux participants de multiplier les échanges et les rencontres. Véritables espaces de réflexion, les ateliers ont été des lieux de co-production en vue de donner des orientations pour les futurs scénarii de l’aménagement de la commune. 

Objectifs des ateliers :
- Associer les acteurs à une dynamique collective et créative : intégrer l’expertise des acteurs et l’expérience des usagers
- Partager les enjeux et appréhender leur complexité
- Hiérarchiser les enjeux
- Apprécier les choix possibles
- Proposer des pistes de travail

Ces ateliers de concertation, ouverts à tous, ont permis à la municipalité et au cabinet SCE de mettre en évidence l’avis et les idées des forces vives de la commune. Grâce à ce travail collectif et de co-production, les orientations d’aménagement ont pu être affinées et les scénarii redessinés. En effet, à l’issu de la deuxième réunion, les participants ont eu l’occasion de se positionner à l’aide de gommettes de couleur : vert pour approuver, rouge pour s’opposer. Ces prises de position ont été analysées et prises en compte dans le dessin des orientations retenues. Par exemple, le projet de logements privés sur la place de Voulien a été abandonné à la vue du nombre de gommettes rouges. Le travail collectif a du bon et permet d’avancer sur des projets d’envergure. Merci à toutes les personnes y ayant contribué.

Conclusion

Le plan guide constitue le projet de référence pour les futurs aménagements du port et du bourg. Il sera complété par une première approche des coûts de réalisation et de faisabilité. Ces éléments permettront à la Municipalité et à la Compagnie des Ports du Morbihan d’envisager un phasage et un ordre pour la réalisation des différents aménagements et constructions. Car, au regard de l’envergure du projet et des coûts d’investissements, tout ne pourra pas être réalisé en même temps. Les études prioritaires, en premier lieu celle concernant le transfert de la halle alimentaire sur le Voulien, pourront être lancées dès la rentrée de 2019, de telle sorte que la future équipe municipale dispose des éléments pour se positionner dans les meilleurs délais. 

Comptes-rendus des réunions de concertation

Réunion du 4 février 2019 : compte-renduRéunion du 18 mars 2019 : compte-renduRéunion du 6 mai  2019 : compte-rendu

Comment valoriser l’interface ville-port? Quel projet urbain et de requalification pour les espaces publics?

Dans le cadre du projet de valorisation de l’interface ville-port mené depuis 2009 sur la commune, la municipalité poursuit cette étude en s’appuyant sur l’expertise urbanistique des Ateliers UP+ / SCE pour répondre à un enjeu majeur : assurer la cohérence urbaine et paysagère globale de l’interface ville-port à travers les différents projets d’aménagement programmés ou en cours de réflexion comme la programmation des équipements portuaires et la requalification des espaces publics.
Le projet global doit être réinterrogé et détaillé en prenant en compte les évolutions récentes et les différents projets et besoins de la commune et de ses utilisateurs.

Stationnement

Une étude sur le stationnement a été mené par le cabinet IPS qui a rendu un rapport : « Préconisations pour le Plan Local de Stationnement » 

Afin de débattre sur ce sujet, la municipalité a commencé à travailler avec les trinitains. La réunion Ma Commune Demain du mardi 17 décembre était dédiée à cette thématique. La Municipalité a rappelé les enjeux de cette réflexion : tout d’abord la sécurité de tous et la nécessaire organisation de l’espace en fonction des différents usages. La soirée a débuté avec un focus sur les différents types de stationnement présents sur la commune et leurs usages. Les trinitains ont ensuite pu exprimer leurs problématiques rencontrées ou vécues, particulièrement en période estivale et lors des événements toujours plus nombreux (des manifestations nautiques aux cérémonies religieuses) qui impactent fortement la demande de stationnement. Le stationnement résidentiel dans le bourg a fait l’objet de nombreuses interventions et le constat a été fait qu’une zone réglementée pouvait en impacter une autre. Le maire et son équipe ont pris note de toutes les propositions et remarques et rappelé qu’il s’agissait avant tout de constituer un inventaire de solutions susceptibles d’apporter un éclairage à la prochaine équipe qui, elle, pourra prendre des décisions dès 2020. Le compte rendu de cette réunion est disponible sur le site internet : latrinitesurmer.fr.  

-Réunion du 18 février 2020 : Compte rendu

Le projet interface ville-port : concertations et études

Périmètres et projets concernés

Le secteur d’étude de l’interface ville-port comprend les espaces publics communaux et une partie de la concession portuaire (Compagnie des ports du Morbihan) compris entre le rond-point de Kerouf au sud et le bâtiment «Ifremer» au nord. 

Échanger, apprendre, se concerter, proposer pour porter ensemble l’ambition forte d’un projet partagé.

Cette étude se fera en concertation la plus directe avec les acteurs de la vie communale : usagers du quotidien, commerçants, usagers du port, associations locales, experts, représentants élus et techniciens, sous forme d’échange, de concertation et de propositions.

Il s’agira de partager et de consolider la compréhension des enjeux et de mettre en perspective les choix possibles, pour poser les bases du projet d’aménagement de la commune.

 

 La méthode :

- Intégrer l'expertise des usagers
- Faire ressortir les points de convergence et de divergence pour construire un projet partagé
- Hiérarchiser les enjeux, apprécier les choix possibles, proposer des pistes de travail

Des ateliers participatifs

Sous forme d'ateliers participatifs, les échanges seront organisés et alimentés par l'analyse et les propositions de l'équipe de maîtrise d’œuvre pluridisciplinaire (urbanisme, paysage, architecture, VRD-voirie et réseaux divers) pilotée par les Ateliers UP+/SCE.

Atelier 1 : partage du diagnostic et des enjeux
Atelier 2 : échanges sur les scénarii
Atelier 3 : plan d'aménagement et actions associées

Pour en savoir plus :
Projet actuel : Cahier des charges - 2017
Étude du cabinet Revert - 2010 :
- Phase 2 : scénario
- Phase 3 : projets
- Rapport complémentaire

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à prendre contact avec la mairie par téléphone au 02.97 55 72.19 ou par mail : accueil@latrinitesurmer.fr

 

 

Groupe

Partager cette page